5 outils de coaching pour aider ses proches

May 31, 2016

 

Il n’y a pas très longtemps face à un dilemme intérieur de longue date, je me retrouve sans m’en rendre compte en train de me faire « coacher » par une amie qui me voyait bien en difficulté. A force de me côtoyer et de la « coacher » malgré moi, elle avait intégré quelques clés efficaces pour tourner une conversation lambda en échange constructifs afin de me sortir la tête du guidon. Me voilà donc arrosée et je la remercie chaudement.

 

J’ai donc voulu partager 5 clés accessibles à tous pour aider un ami, un collègue, un parent, un enfant à avancer face à un obstacle, un conflit, un questionnement quelconque. ATTENTION, il ne s’agit pas ici de se substituer à un coach formé et certifié qui va beaucoup plus loin dans son travail avec un coaché, mais simplement de changer la conversation pour la faire vivre différemment au service du bien-être de la personne en face de vous.

 

  • L’ÉCOUTE ACTIVE : N’interrompez pas la personne qui vous parle, plus elle a d’espace pour s’exprimer, plus elle va descendre en profondeur sur son problème. Et donc sur la véritable SOURCE de son problème.

  • Laissez des SILENCES : La nature a horreur du vide ! Nous sommes mal à l’aise lorsque dans une conversation il y a un gros silence. Hors c’est en laissant l’autre réfléchir dans cette espace que va souvent émerger les réflexions les plus profondes. Ne reprenez donc pas la parole tout de suite, votre interlocuteur fait du remue-méninge…

  • Posez des questions OUVERTES c’est-à-dire qui ne demande pas une réponse binaire…oui ou non. Remplacez le EST-CE QUE… ? par le QU’EST-CE QUE… ? Cela ouvre la réflexion à un niveau supérieur.

  • Ne JUGEZ pas… Si vous voulez aider la personne en face à vraiment faire une réflexion honnête, vous devez accepter sa réalité, son contexte et ses croyances.

  • Ne soyez PAS dans le CONSEIL mais dans la recherche de solutions venant de votre interlocuteur lui-même. Renvoyez-lui la balle le plus souvent possible ! « Que ferais tu à ma place ? Au lieu de lui donner un conseil préfabriqué répondez : Et toi ? Que veux-tu vraiment faire ? » Vous n’êtes pas à sa place et dans sa peau avec tout ce que cela comporte de complexité, donc ce qui est valable pour vous n’est pas forcément valable pour lui.

 

Nous communiquons souvent de telle manière à faire passer NOS messages car nous avons un besoin intense d’être entendu et validé dans ce que nous communiquons. Nous sommes dans l’ÉMISSION plus que dans la RÉCEPTION du message. Hors lorsque deux personnes se retrouvent seulement en émission il ne s’agit plus de communication mais d’un langage de sourd. Le conseil lui-même est un message émis qui ne favorise pas l’autonomie de l’autre dans sa recherche de solution. Comptez le nombre de vos conseils qui sont tombés dans le vide et vous comprendrez bien où je veux en venir. Accordez à l’autre un espace où son message, sa problématique est réellement reçu est une preuve de respect mutuel et de bienveillance très puissants. Faites en l’expérience, vous serez surpris du résultat !

 

Je ne peux que constater que si ces simples clés étaient utilisées en entreprise, la rétention, la productivité et le sentiment d’appartenance des employés seraient bien plus importantes.

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Partir ou rester? Faites le SAV de votre emploi!

October 13, 2016

1/3
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-moi
  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

​​​​© 2014 by SG. Proudly created with Wix.com